Bonjour,

 

Avant de commencer cet article #jecoudsdujaunecontrelendometriose en soutien au blog huloga qui vit avec cette maladie

 

jecoudsmagarderobedes40ans

Après 2 mois d'absence me revoici avec ma capsule des 40 ans.

Lorsque j'ai fait mon programme en septembre 2017 j'avais prévu en janvier 2018 des pulls mais j'en avais cousu 4 en octobre 2017 donc je n'ai pas cousu et en février 2018 des jupes mais je n'avais pas envie donc j'ai reporté à un autre mois.

Pour le mois de mars 2018 il n'y avait rien de prévu soit pour me laisser libre choix soit pour ne rien coudre en cas de coup de mou.

Après réflexion c'est vers une veste/blouson de mi saison que j'ai jeté mon dévolu

Pour le modèle j'ai choisi le bomber du magazine Ottobre 02/2017 déjà cousu l'année dernière

Pour le tissu j'ai choisi un matelassé acheté au marché il y a quelques mois pour le tissu extérieur et une chute de madras pour le tissu intérieur ainsi que du satin jaune pour les manches et le dos. Pour les bas de manches et la bande d'ourlet j'ai pris un jersey rouge de mon stock.

J'ai fait les mêmes modifications que pour la première version c'est-à-dire des poches passepoilées au lieu des poches prises dans les découpes princesse, j'ai rallongé le corps et les manches de 5 cm et en plus j'ai ajouté une capuche.

Ma fermeture éclair est un peu courte mais je n'en avais pas d'autre donc je n'en accommoderais

 

Le montage commence par les poches passepoilées que j'ai bien réussi sans regarder les explications

Le seul "souci" c'est qu'elles grimacent un peu et la doublure est légèrement apparente sur une des 2 poches. Rien de rédhibitoire et en plus qui ne se voit même pas

P1020964

 

Puis j'ai assemblé la capuche

Dans le modèle initial il n'y a pas de capuche j'ai donc cherché un modèle de capuche qui pourrait s'adapter à ma veste et j'ai choisi la capuche d'un modèle de sweat à capuche du magazine Ottobre 05/2017

J'ai surpiqué toutes les coutures de la capuche avec une surpiqûre double pour bien les aplatir et éviter des surepaisseurs. J'ai ensuite fait des surpiqûres un peu partout sur le bomber.

P1020966

Elle correspond parfaitement à mon bomber donc pas de problème pour assembler la capuche et le corps du bomber mais elle est un peu rigide mais c'est dû au matelassé.

 

Le reste du montage ne m'a pas posé de soucis mais a pris pas mal de temps car le bomber est intégralement doublé

De plus l'assemblage du tissu extérieur et du tissu intérieur n'est pas du tout "conventionnel", on commence par assembler l'extérieur et l'intérieur par le bord cote du bas puis la fermeture éclair avec la sous patte, les manches ensuite les devants et on retourne le tout par l'ouverture laissé dans une des manches.

P1020974

En retournant la veste je me suis retrouvée avec des manches mal assemblées comme la première fois donc immettable

P1020977

J'ai donc tout décousu et recousu mais le bord cote n'est pas pris entre les 2 épaisseurs, j'ai donc fait un point zig zag pour éviter que tout s'effiloche à l'usage.

P1020987

Au moment de le photographier je me suis rendu compte qu'il y avait un grand décalage en bas de la fermeture éclair mais cela ne se voit pas alors chut on a rien vu

P1020985

 

Les finitions de ce blouson ne sont pas très conventionnelles surtout pour le montage de la fermeture éclair et de la doublure mais je suis tout de même ravie du résultat

A l'endroit

P1020984

A l'envers

P1020988

A l'essayage je suis trop contente de mon bomber qui me ressemble 

P1020981

Toute contente que mon bomber soit à la bonne taille et que je puisse le porter avec un gros gilet en dessous, Miss J a fait la moue et m'a dit qu'elle aime bien le bomber mais pas la capuche ça c'est dit. Je suis malgré tout du même avis qu'elle car je trouve aussi que je n'ai pas une tête à capuche mais c'est juste pour me protéger les cheveux en cas de pluie. 

P1020983

 

A bientôt

N'hesitez pas abonnez vous et/ou laissez un commentaire